Emilie Barrucand lauréate…

FemininBio.com et la marque de cosmétiques bio SO’BiO étic récompensent les trois femmes françaises bio & glam que le public juge être les dignes représentantes d’un mode de vie sain et durable. Leur prix vise à soutenir l’association environnementale de leur choix, soit 12.000€ de dons de la marque SO’BiO étic. Le jury de La

Appel au don

APPEL AU DON et AU PARTENARIAT C’est grâce à votre soutien financier que l’Association Wayanga pourra continuer de mener à bien ses actions et oeuvrer pour la préservation des cultures autochtones et de la forêt amazonienne. VOUS POUVEZ NOUS AIDER : – en envoyant un chèque à l’ordre de l’Association Wayanga, à l’adresse suivante :

Neoplanete

Emilie Barrucand et le chef Raoni sur Neoplanète Émilie Barrucand, la fille de Raoni Pour cette jeune ethnologue, l’action se passe là-bas, dans la forêt. Avec son association, Wayanga, soutenue par la fondation Albert II de Monaco, Émilie Barrucand apporte son appui aux Kayapo afin de sauvegarder leur culture ancestrale. Par Audrey Mouge – Le

Séminaires environnement

Lundi 10 mai 2010 – salle Dussane – ENS 45, rue d’Ulm 75005 Paris – accès RER B : métro Luxembourg Le dernier western au coeur du far west amazonien un documentaire d’Alexandre Bouchet www.yemaya.fr Projection, organisée par l’association ECOCAMPUS, suivie d’un débat en présence du réalisateur.

Emilie, fille d’Amazonie

A voir sur France 2 dans « Envoyé Spécial », « Emilie, fille d’Amazonie » Carnets de voyage d’Envoyé Spécial sur la chaîne France 2 le 30/07/2009 à 20h35. En Amazonie, Emilie Barrucand, une jeune ethnologue française de 28 ans, lutte aux côtés des Indiens Kayapos pour préserver leur terre et leur culture. Le reportage présente son travail en

Emilie Barrucand raconte…

…sa vie au contact des indiens, les problèmes qu’elle aide à régler et leur sagesse basée sur l’économie d’un environnement précieux et superbe ! Elle dit aussi l’importance de communiquer avec des enfants, comme elle va le faire ces prochains jours à travers le blog et la page Questions/Réponses. Emilie Barrucand : une amazone à